Agenda

Agorinfo a participé au 77 ème Congrès de FedeV les 13 et 14 juin 2019.

Nous saluons la participation de Philippe DAGORNE, PDG de la société KERVADEC, client d’Agorinfo depuis de nombreuses années sur le thème du Label Rouge et de ses bénéfices pour la filière.

Après un rappel des étapes ayant conduit à l’adoption de l’accord définissant les règles de contractualisation en Label Rouge et de l’accord relatif à la méthodologie de calcul des indicateurs de prix de revient, AnnickJENTZER, responsable secteur bovin d’Interbev,a annoncé que des discussions déjà avancées avaient lieu avec l’INAO pour la publication d’un nouveau cahier des charges Label Rouge en septembre.Gérard CLADIERE, président du groupe viande de la FCD, a confirmé que le consommateur connaissait bien le Label Rouge (et le Bio) et que la FCD mettrait massivement du Label Rouge en rayon traditionnel mais qu’il fallait ensuite développer le haché etlecatégoriel en trouvant un prix qui ne pourrait pas être le double du prix actuel.

Il faut de plus scénariser les rayons pour créer du plaisir.

 

Philippe DAGORNE, PDG de KERVADEC, spécialisé en viande labellisée depuis plusieurs années a alerté sur le fait que si le Label Rouge se développe, les acteurs devront en respecter les règles (pas de JB ni de vieille vaches) car la viande devra être tendre.Jean-Marc ESCURE, Directeur de Limousin Promotion, travaille déjà avec des éleveurs contractualisés mais a précisé qu’il faut innover et adapter le Label Rouge à d’autres produits (steak, carpaccio…).

L’expérience de Pierrick LEPOUREAU, DG de SOVILEG, qui avant de rejoindre la société familiale avait travaillé pour une marque de voiture premium, est intéressante.

 «On suscitait l’envie du consommateur dans la voiture», SOVILEG fait de même avec l’agneau en créant des marques propres, locales adaptées au besoin du consommateur car il ne faut pas oublier que l’agneau français est le plus cher du monde.

 

Annick JENTZER conclut la table ronde en ajoutant que le Label Rouge n’est pas la seule voie possible et que des travaux sur le persillé de la viande sont actuellement en cours.

 

Tant que le produit reste au centre de la demande du consommateur, le Label Rouge, les autres SIQO et marques sont attendus mais la qualité doit être au rendez-vous.

 

Source Flash FedeV

Post similaire