A la Une

Logiciel ERP – Les facteurs clés de succès

Malgré les incertitudes économiques et la rationalisation des dépenses au sein des entreprises, il est un domaine où l’investissement reste fort, celui des applications de gestion intégrées communément appelées ERP.
Philippe GORAM
Responsable commercial

Agorinfo éditeur de logiciels depuis plus de 34 ans et spécialiste d’ERP métier déploie depuis de nombreuses années son ERP Logiviande auprès des professionnels des métiers de la viande.

La vocation d’un ERP pour Agorinfo est de fournir des gains de productivité. Cet objectif nous l’atteignons grâce à une recherche perpétuelle d’optimisation des processus métier chez nos clients. En sachant que tous les processus de l’entreprise seront concernés.

C’est parce que le déploiement d’un ERP a un enjeu stratégique et un impact humain qu’il est souhaitable que ce genre de démarche soit réfléchi dans le cadre de la conduite du changement.

Nous sommes des informaticiens et nous n’avons pas la prétention de connaître le métier de nos clients mieux qu’eux. Cependant, nous travaillons avec des méthodologies éprouvées depuis plus de 34 ans qui nous permettent de bien comprendre ce qu’une organisation complexe peut attendre de nos applications.

 

Aucun chef d’entreprise ne souhaite investir des centaines d’euros, voire des milliers dans un échec annoncé d’avance. C’est la raison pour laquelle, il est primordial d’identifier et de traiter les principales raisons de l’échec des projets applicatifs. A titre d’exemple, nous pouvons en citer quelques unes ci-contre.

 

Les raisons de l’échec :

  • Le manque d’adhésion ou d’adoption de la part des utilisateurs.

  • Le manque de communication de l’équipe projet vers les utilisateurs.

  • L’absence de cahier des charges définissant précisément les objectifs du projet.

  • La complexité fonctionnelle de la solution.

  • La durée dans le temps de développement ou de déploiement.

  • Le manque de leadership sur le projet.

  • Les choix techniques (technologie par exemple).

  • Les changements induits au niveau des processus métiers.

             *Source IDC

Lors du déploiement d'un ERP, tous les services sont concernés et impactés.

LES FREINS AUX CHANGEMENTS

 

Tout être humain fonctionne sur des habitudes. C’est vrai dans la vie personnelle et cela l’est tout autant dans la vie professionnelle. Le rôle de l’habitude est de nous éviter tout effort.

 

Alors, vous comprendrez qu’un changement de logiciel demande de remettre en cause nos pratiques professionnelles du quotidien. Conscient de cet état de fait, il est important de prévenir les tensions provoquées par ces habitudes contrariées. La solution est simple, il faut « COMMUNIQUER ».

Dans le cadre du déploiement d’un ERP, nous constatons souvent les types d’inquiétudes suivants :

 

  • Le manque d’information en amont du lancement du projet.

  • Le manque d’information en phase de paramétrage.

  • L’héritage négatif des réorganisations du passé.

  • Un changement vécu comme imposé.

 

  • Des connotations négatives reposant sur des à priori dès le que le mot progiciel est prononcé.

  • Une complexité apparente associée aux progiciels de gestion.

  • Une surcharge de travail liée au déploiement d’un ERP

             *Source IDC

L’expertise des consultants d’Agorinfo intègre ces dimensions pour mieux accompagner les managers et chefs de projet.

 

Post similaire